UNDERGROUND MOVIES - VISITOR Q (avec plein de japonais incestueux et nécrophiles)

Publié le 8 Octobre 2014

Oui, nous savons tous sur ce blog que le mois de Septembre n'a pas forcément été des plus productifs, la faute à d'évidentes raisons relatives au temps libres des membres qui est évidemment de plus en plus minime, souvent trop pour s'occuper du temple de la moustache (après j'en sais rien, peut-être qu'en fait je suis le seul occupé et que les autres foutent rien par pure paresse), mais ça ne m'empêche pas de toujours me ramener avec mes vidéos de 25 minutes que je produis tous les 6 mois, aujourd'hui avec la renaissance d'une chronique qui avait gentiment pris la poussière en urinant par terre, UNDERGROUND MOVIES.

Le candidat privilégié de ce jour sera donc, bien malheureusement pour certains, un exemple de mauvais goût, j'ai bien nommé Visitor Q, la comédie noire complètement affreuse de Takashi Miike, qui mérite bien sa réputation de réalisateur totalement barré et pervers. Bref, Underground Movies est enfin de retour après un an d'absence (le temps de se remettre de The ABCs Of Death, qui était quand même ultra WTF et glauque), et à l'aide de ma voix en mue de plus en plus suave et attirante, je suis toujours prêt à vous faire découvrir des films dont vous n'avez peut-être pas entendu parler, mais en tout cas que vous n'avez sûrement jamais voulu découvrir.

ATTENTION, cette vidéo ne comporte pas beaucoup de gore mais elle décrit tout de même des situations particulièrement affreuses et WTF invoquant des thèmes choquants et une déviance sexuelle constante. Donc, même si j'ai quand censuré quelques trucs (et d'autres que je n'ai tout bonnement pas montré), il y a des seins, des trucs bizarres et des scènes glauques partout. Voilà.

A part ça, que dire sur la vidéo ? Eh bien déjà que comme d'habitude, j'ai fait beaucoup plus long que prévu ; j'avais en effet prévu de faire un truc de 10 minutes, un format que je cherche à rejoindre depuis pas mal de temps, mais bon, c'est surtout au montage qu'on se rend compte à quel point on est dans la merde et dans le cas de Visitor Q j'ai donc dû très rapidement avouer la défaite de mon ambition consistant à faire un truc condensé et rapide pour en arriver au produit final.

Et en parlant du produit final, je pense m'être à peu près débrouillé pour dégager un contenu divertissant et informatif à partir d'un film quand même très dur à fouiller et à défendre. Donc peut-être que mettre 10 minutes avant de vraiment entrer dans le scénario du film ou privilégier l'analyse à la simple réaction suivie (si j'avais opté pour le deuxième choix je vous assure que la vidéo aurait consisté en 20 minutes de "quoi ? WTF ?") étaient des mauvais choix, mais je ne voulais vraiment pas parler du film juste parce qu'il y a plein de trucs trashs et dégueulasses que je vous laisse découvrir, mais bien parce que je peux en tirer quelque chose d'intéressant ainsi qu'une ouverture sur un réalisateur déjanté mais qui sait ce qu'il fait. En gros, je me suis dit que pour une fois s'appesantir sur le contenu scato en faisant des gros plans partout n'était pas la méthode la plus constructif, mais si cela vous paraît surprenament mature de ma part, ne vous inquiétez pas, il y a quand même pas mal de caca et de cadavres dans la vidéo, tout va bien.

Enfin, dernier point important, vous remarquerez que j'applique ici en quelque sorte une nouvelle formule à travers cette vidéo ; beaucoup moins de "facecam" (j'en profite pour dire que vous verrez sûrement ma tête un jour, bande de sociopathes), beaucoup de transitions PSCHHHT (vous comprendrez quand vous le verrez), et aussi pas mal de moments où je peux vous montrer un extrait de 20/30 secondes d'un film. Bref, c'est assez subtil mais c'est aussi assez présent pour que la vidéo soit tout de même assez différente des autres que j'ai faite.

Donc voilà, j'aurais peut-être encore un coup de gueule à poser sur Youtube qui m'a contraint à uploader 3 PUTAIN DE FOIS la vidéo à cause du droit d'auteur (et sur mon logiciel de montage, qui m'a fait encoder la vidéo 10 fois, bordel de queue), mais à la longue ça devient redondant et pas très intéressant donc voilà. En tout cas, j'espère que ce n'est pas ce que vous penserez de la vidéo en général, donc dites-moi vos pensées (parce que sinon je me sens seul et inutile) et je vous reparle prochainement, peut-être pour finir mon article sur Gorillaz après 3 mois, TIENS.

Rédigé par Vivien Le Vidéaste Débile

Publié dans #Critiques vidéos

Repost 0
Commenter cet article

ouverture de porte paris 1 13/10/2014 21:59

Je vous applaudis pour votre exercice. c'est un vrai charge d'écriture. Poursuivez

Vivien 13/10/2014 22:17

J'aime beaucoup votre nom en tout cas.