Lettre à Allociné

Publié le par mr-edward

Il était une fois, dans le meilleur des mondes, un homme qui aimait le cinéma, comme tant d’autres avant lui. Tel un ses prédécesseurs, il voulait laisser une infime empreinte de son passage sur terre. Il souhaitait partager sa passion et ainsi fait part de son héritage. Il ne demandait pas forcément que l’on acquiesce chacun de ses mots ou que l’on soit d’accord avec lui, juste qu’on l’écoute un peu. Internet semblait être un bon moyen, en plus de la vie réelle, pour diffuser son message. Il vivait en France, plus précisément en Bretagne.

Au cours du mois de juillet 2010, sorti en France le film Inception, qu’il adora. Pour une raison qu’il ignore encore aujourd’hui, il décida d’aller sur Internet, pour regarder les avis concernant le film, chose qu’il n’avait encore jamais fait. Ainsi, au cours de ses recherches, il tomba par hasard sur un site internet français, du nom d’Allociné. En y regardant de plus près, il vit qu’il n’était logiquement pas le seul à avoir adoré Inception. Il vit aussi qu’il existait ce que l’on appelle les « forums ». Beaucoup diraient que cette découverte des forums n’a rien d’exceptionnelle, mais il fait savoir que le jeune homme utilisait internet de manière très archaïque : MSN (un nom qui ne veut plus rien dire aujourd’hui), Facebook, Youtube et quelque site de partage de musique.

En effet, le jeune homme avait aussi une passion inconsidérée pour la musique et pour des artistes tels que Bruce Springsteen, Bob Dylan, Deep Purple, Lynyrd Skynyrd, Styx, Led Zeppelin, Boston, etc... C’est l’une des raisons qui fit que notre jeune homme n’avait jamais mit les pieds sur un site internet spécialisée dans le 7ème art. Il préférait jouer de la musique (même si c’est un piètre musicien), créer des courts-métrages entre potes, mais aussi et surtout, écrire des chansons et des histoires.

De ce fait, on peut le dire, c’était un débutant concernant le 7ème art. Ainsi, ses premiers pas sur les forums étaient hésitants. Ses critiques étaient guère développées et très classiques dans le fond. Ses messages postés comportaient généralement une blague (pas toujours drôle). Mais le jeune homme n’était jamais satisfait de ce qu’il faisait, considérant qu’il pouvait toujours faire mieux. Ainsi, il se cessa de persévérer afin d’écrire des critiques plus constructives et plus intelligentes que ce soit dans le fond ou dans la forme, et d’avoir une discours plus pertinent lors de débat.

Certains trouveraient peut-être cela un peu bête de passer autant de temps et de mettre autant d’énergie à ce genre de tâches. Le jeune homme avait conscience de cela, mais c’était une personne très curieuse et qui considérait que le savoir peut se trouver, autant dans une livre que dans la vie ou sur internet. Il y a tellement d’outils disponibles, différents les uns des autres, pour apprendre qu’il trouvait cela idiot de ne pas s’en servir sous prétexte que certains pensent que c’est une perte de temps. Mais est-ce de la perte de temps que d’essayer d’assouvir sa soif d’apprendre ?

Quoi qu’il en soit, le jeune homme mettait tout en œuvre pour avancer sur la route du savoir. Au cours de ses pérégrinations, il fit la connaissance d’autres internautes, qui comme lui, aimaient discuter de leur passion du cinéma. Ainsi naquit un petit groupe d’individus sur le forum d’Inception, combattant ceux qui essayaient de convaincre les autres que leurs avis étaient le meilleur et que ceux qui ne pensaient pas comme eux étaient des idiots. Ce fut des batailles, pour la liberté de penser comme on le souhaite, âpre mais nécessaires. Ce fut aussi des moments de franche camaraderie où chacun donnait son point de vu sur le film qu’il avait vu, sur la série qu’il regardait, etc...Mais temps passe et parfois les choses lassent. Les gens partent et ne reviennent pas. C’est normal, il faut avancer. Mais certains du forum Inception continuaient de rester, 6 personnes pour être exact. Pour briser la monotonie, certains eurent l’idée d’un blog, pour faire partager leur passion du cinéma.

Ainsi naquit The Temple of Whiskers, le 3 mai 2012. Moins de 2 ans après que le jeune homme se soit inscrit sur Allociné.

 

Mais la lassitude ne s’était pas juste installée sur le forum Inception, elle s’était propagée sur le site entier, qui ne cessait d’effectuer des changements toujours plus hasardeux les uns que les autres, supprimant des fonctionnalités bien utiles sur le profil de chaque internant. En effet celui-ci, ne se résultait pas à juste mettre des notes et des critiques. On pouvait créer un blog associé à notre compte Allociné. Nous avions une page qui nous permettait de faire un classement de nos films/acteurs/réalisateur préférés. Le Allociné de 2010, voire d’avant, avait une meilleurs gueule qu’aujourd’hui. Les news étaient plus pertinents et n’était pas juste un appel aux clicks. Les dossiers étaient mieux écrits et plus fournit. Il n’y avait pas d’articles « diaporama » avec une pauvre photo/ page avec une pauvre légende de merde, la soit-disante partialité de leur article, etc...

 

Mais cela serait mentir que tout était parfait avant le rachat d’Allociné par Webedia. L’interface de notre profil Allociné changeait de nombreuses fois (pas toujours en bien). De nombreux bugs étaient à signaler sans qu’Allociné ne fassent quoi que ce soit. Le système de notation a toujours été défaillant. Simplement, ce rachat a mis plus en lumière et accentuer les défaillances du site. Celui-ci par en décrépitude et il n’est guère surprenant que d’autres sites spécialisé dans le cinéma talonnent Allociné voire ne parviennent à le dépasser

Et le jeune homme voit cela d’un regarde attristé. Ce qui faisait la « beauté » du site est en train de s’éteindre. Certes, ce n’est pas la fin du monde et il y a des choses plus dramatiques que cela, mais cela n’empêche que c’est triste de voir comment une bonne idée peut être gâchée par des connards qui pensent que comme c’est gratuit et bien on doit accepter de la merde. Qu’ils aillent se faire foutre.

Malgré tout, le jeune homme que je suis continuera d’aller sur ce site, dans l’espoir qu’un jour les choses changent (c’est aussi un eternel optimiste) et aussi pour se renseigner sur les films, mais petits à petits, le jeune homme ira de moins en moins volera vers d’autres horizon.

Cher Kev', je n'ai rien contre toi, mais tu fais tout pour que je ne t'aime pas.

Cher Kev', je n'ai rien contre toi, mais tu fais tout pour que je ne t'aime pas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yoyo114 22/10/2015 21:45

Je partage ton désarroi, mon vieil edward, et d'ailleurs ton petit rappel historique m'a donné envie de revenir un peu sur The Temple of Whiskers, un peu à l'abandon ces derniers temps. Attendez donc une critique de film dans les jours à venir ;)

En revanche, je dois admettre que le jugement envers allociné et les autres sites gratuits que toi et les autres internautes faites depuis une semaine me paraît exagéré. J'ai envie de dire, à partir du moment où un site web accueille des centaines de milliers de comptes, cela engendre des coûts immenses. Et si l'on a pu, pendant quelques années, profiter d'une ère internet où la gratuité existait "pour de vrai", je pense que c'est en partie grâce à l'enthousiasme des entrepreneurs sur le sujet. Pour qui voulait se lancer dans l'aventure, il existait un tas de business angels pour financer le projet.

Sauf qu'aujourd'hui, il faut bien trouver des revenus. Je connais un pote qui a lancé un réseau social et ne gagne de l'argent que par des "comptes premium" payants. Autant dire une peau de chagrin. Il essaye comme il peut de ne pas utiliser la publicité comme source de revenus. Mais c'est ce vers quoi nous tendons, tout simplement parce qu'il n'y a pas de miracle. Trop de gens considèrent Internet comme une sorte de place magique et ne s'interrogent même pas sur le "pourquoi" de la gratuité. Donc, bien sûr, il s'agit d'argent, et on a le droit d'être contre la logique du marché (moi-même, je ne suis pas un fervent capitaliste). Mais pour moi le cas d'allociné ne montre pas une dérive, il est juste dans le cours des choses. Un employé de la voix du nord m'avait dit (en 2008) que l'internet gratuit serait mort dans trois ans maximum. Nous sommes en 2015 et la plupart des applis web sont encore gratuites. Alors bien sûr, les sites vendent nos informations personnelles aux entreprises. Oui, Allociné sponsorie, nous ment sans doute, et donc atteint notre liberté de consommateur. Mais je trouve un peu facile de s'insurger, maintenant, alors qu'on ne s'est même pas posé la question : comment tous ces sites font-ils pour vivre ? On ne se pose des questions que lorsque la machine se grippe.

Donc, je ne veux pas faire de morale, ni aux internautes, ni aux capitalistes (je ne suis pas assez informé sur le sujet pour le faire ;) ) mais il me semble que cette "affaire" (oui, des guillemets) ne mérite pas un tel acharnement.

Dyegacre 24/10/2015 13:11

Le boulot du journaliste n'est pas de vendre un produit, point barre ... Donc les journalistes ne font plus leur boulot, oui il y a de quoi se révolter, et c'est le fait de trouver ça limite banal qui permet aux capitalistes de toujours faire pire d'année en année, sans que personnes ( ou trop peu ) ne trouvent quoi que ce soit à redire ... Se rendre aveugle aux structures, c'est foncer droit dans le mur tout en accélérant toujours plus. Et puis, c'est logique qu'un journaliste papier annonce la fin du web gratuit, c'est la source même de ces angoisses. Alors oui, les sites qui veulent encore tenir des propos cohérents et indépendants devront finir par devenir payant, mais les autres vivront de la pub, comme le fait la télé depuis un bail. Alors oui, la presse du web dérive et dérape.

Hunter Arrow 23/10/2015 00:10

La question n'est pas tant de s'acharner pour s'acharner mais surtout de s'insurger sur le fait qu'aujourd'hui la tendance générale de l'Internet tend vers un profit dénué de déontologie. Ce qui m'avait choqué dans la réponse d'Allociné c'est qu'à leur sens mentir à des consommateurs et user d'arguments qui ne s'utilisent pas à la légère et bien à aucun moment il n'y a eu le moindre scrupule. Que le site ai besoin de faire de l'argent soit. Après si le produit qu'ils me vendent ne m'intéresse pas je m'en passe. En revanche qu'ils usent du prétexte de la gratuité pour faire de la Mer de ca ca passe moyen... mais c'est vrai que nous les internautes ne sommes pas les vrais clients du site mais plutôt une variable voir même une valeur marchande que Allociné revend aux publicitaires.... Et tu sais quoi. En soi ca ne me choque pas voir même je trouve ca assez malin comme idée. En revanche ce qui serait bien c'est que l'on commence à assainir les rapports entre les 3 parties que sont le site/les internautes/les publicitaires. Pour ce faire il serait bon que Allociné clarifie clairement ce qu'ils vendent et ça ils ne l'ont pas fait. Pire ils ont ouvertement négligé l'un des partis en le trompant et ca c'est scandaleux. Le problème provient ici de l'absence de notion égalitaire entre les 3 parties, la balance étant clairement en défaveur des internautes. C'est tristes mais la gueuler et nous offusquer c'est tout ce qu'il nous reste ou alors nous devons accepter un Internet qui se dégrade ouvertement. Comme je l'ai dis dans mon précédent article il y a plus grave que ce qui se déroule. Mais si les choses comptent un tant soi peu pour nous il est normal de défendre nos convictions, gueuler quand on nous prend ouvertement pour des cinq. Sans doute cela ne changera rien mais personnellement j'ai toujours préféré échouer en me disant "au moins j'ai tenter quelque chose" que rester avec mes regrets de navoir rien fait ou dit au moment où il le fallait.

Dyegacre 22/10/2015 16:49

Je pense, hélas, que l'optimisme ne sera pas l'arme la plus adaptée pour retrouver le site indépendant que beaucoup de monde, dont moi, avions connus ces dernières années ... Une pratique maintenant connue et mainte fois pointée du doigt, vient s'installer petit à petit dans le monde "libre" d'internet ... Le centralisation des médias par les biais de grands groupes, qui rachètent et conforment à leur vision des chose, une vision basé sur la rentabilité. Aujourd'hui, le monde libre du Web gratuit commence à disparaître, laissant place à des sites pas forcément mal foutu, mais avec un but pas forcément louable, il n'y a hélas aucune moralité dans le monde impitoyable de la finance. Cette dérive de la presse n'est que la partie visible de l'ampleur du désastre ou plus des désastres que nous allons finir tôt ou tard par constater. Ce n'est pas simplement la presse qu'il faut réformer, mais la spirale capitaliste qui absorbe le reste des dernières libertés que nous possédons encore aujourd'hui ... Nous aimerions que cela ne devienne pas politique, mais en touchant la liberté, ils attaquent un bien fondamental de notre société actuelle, mais un bien abstrait que trop peu de personnes prennent véritablement au sérieux ... Alors optimiste, oui, mais surtout réaliste, le changement ne viendra de notre passivité, attendre que ça aille mieux est une lubie qui risque de nous anéantir.

Hunter Arrow 22/10/2015 15:18

C'est beau et c'est triste... et encore tu as été sympa en ne leur mettant pas le nez sur leur caca que constitue leurs pratiques promotionnelles.