Directed by Hunter Arrow

Publié le 5 Juin 2012

Hunter Arrow sera donc la toute première victime de ma nouvelle idée vicieuse : « dans la peau d’un réal », in the skin and soul of a director, ain das epiderm ov ain creatorh dé film.
 Tous d’entre nous (all of us), ont eu l’envie, au moins le fantasme lointain (ou chez vivien (celui qui n’arrête pas de mettre des parenthèses (c’est drôle, je fais comme lui) la pulsion morbide)) de passer à la réalisation. Qui d’ailleurs ne s’est jamais amusé à tourner une petite séquence d’angoisse avec son fidèle caméscope ?
C’est pourquoi, aujourd’hui, hunter arrow va pouvoir réaliser ce fantasme. Imaginons qu’il est un réalisateur très connu, et que Ciné Live l’interroge dans sa belle villa au bord de la méditerranée. Imaginons…
  
1 – Cher monsieur Arrow, vous avez déclaré récemment que vous aviez tellement de projets en tête qu’un jour vous alliez « finir par ch*** des scripts du matin au soir ». Nous allons donc nous intéresser à vos projets futurs. D’abord, si un jour vous vouliez faire un biopic, de quel personnalité s’agirait-il ?
Autant j'aime bien regarder un bon biopic autant en faire un ne me tenterais pas du tout. Le soucis c'est que lorsque l'on fait ce type de film il faut vraiment rentrer dans l'intimité de la personne pendant les recherches et ensuite sélectionner quel aspect de sa vie est le plus cinégénique. Ca peut paraitre con mais je trouve ça au final assez réducteur. Mais mettons que l'on me mette un flingue sur la tempe pour en réaliser un et bien je pense que je choisirais Martin Luther King.
 
2 – Très bien. Et quel acteur, ou quelle actrice, choisiriez-vous pour incarner cette personnalité ?
C'est assez difficile à dire... je me suis dis quitte à choisir un acteur autant prendre Ben Stiller mais pour des raisons assez évidentes son choix me parait incompatible.... Daniel Day Lewis est plus adapté... ou Cooba Gooding Junior.
 
3 – Hum, intéressant (non en fait je m’en tape tellement le coquillard que je me demande pourquoi j’ai choisi de faire journaliste). Mais je suppose que vu ton éclectisme (oui maintenant je te tutoie), tu veux réaliser aussi d’autres types de films. Imaginons que tu veux faire un film « culte » à la Fight Club, y-a t-il une réplique prochainement culte que tu as déjà trouvée et que tu ais envie de placer dans ton prochain film ?
Bon merci de reprendre mon concept tu vas me devoir des Copyright là dessus. Sinon "Tu vas chier tes dents par tout les orifices" me convient.
 
 
4 – Je m’en doutais ! Bon, maintenant, dans ton prochain de film, il y aura évidemment une scène de sexe torride. Quelle actrice vas-tu choisir pour cette scène ?
Maïté car je souhaite mettre mal à l'aise le spectateur.
 
 
5 – Dans ton film, il y aura aussi quelques clins d’œil cinématographiques. A quelles scènes comptes-tu rendre hommage ?
Evidemment la fusillade de Heat. En revanche j'éviterais pour la fin car j'ai eu l'occasion de voir un hommage à cette scène dans un film chinois ou coréen (un film avec pleins de bridés)... et l ça ne fait plus hommage mais copier/coller limite ridicule.
 
6 – Tu vas réaliser un thriller/film policier/gangster/tueur en série, tu vois le genre. Mais comme tu as un minimum de dignité et, qui sait, de goût, tu vas éviter certains poncifs et certains clichés du genre. Lesquels tiens-tu à surpasser pour rendre ton histoire originale ?
Je pense à tout prix éviter le cliché du gangster badass avec des principes. Je ne déteste pas cet aspect dans un film mais à titre personnel quitte à réaliser un film de gangster autant en faire un avec une vraie raclure. 
 
 
7 – La 3D, ça te tente ? (smiley de vicieux qui rit en faisant crisser une craie sur un tableau).
Bien sur j'aime faire souffrir mon spectateur.
 
8 – Tu vas également tenter de tourner un film historique, ou film d’espionnage. Quelles sont les villes dans le monde que tu as aimées (si tu as voyagé, ce qui m’étonnerait) et dans lesquelles tu voudrais tourner des scènes mémorables ?
Aucune ville, j'aime le tournage en pleine nature vierge.
 
 
9 – On te propose de faire un préquel, une suite, d’un grand film ou d’une grande saga. A quel univers voudrais-tu ajouter ton grain de sel ?
Star Wars !!! Mon fantasme c'est de voir un film sur la période post Empire et qui ne serait pas lié aux Skywalker. Quitte à avancer d'une centaine d'années dans le futur. Marre des préquels sur cet univers. On a l'impression qu'après la mort de Vador il y a eu une super nova empêchant d'envisager le futur de cet univers hormis dans les excellents bouquins de Timothy Zahn.
 
 
10 – Supposons que tu en ais marre de faire des films pour le grand public décérébré, et que tu choisisses de tourner un film dans l’esprit des frères Boukaieff. Que raconterait ce film émulsionnant ?
L'histoire d'un homme dont la femme est morte des années auparavant mais qui pense que cette dernière s'est réincarnée dans un cafard. Il décidera de parcourir le Zouzbekistan de l'est à l'ouest afin de retrouver l'endroit préféré de sa bien aimée...
   
11 – Un film d’épouvante, c’est drôle à tourner, c’est inventif. As-tu une idée (je sais que ça t’arrive d’en avoir) d’un concept qui pourrait faire un bon film d’épouvante ?
Un film d'épouvante avec un épouvantail comme monstre...
 
 
 
Je te remercie et pour te montrer que je te méprise au plus haut point, je vais commettre le plus grand affront qui soit sur ce forum : je ne t'insulterais pas ! Au revoir, hunter.
   
Note : cette interview n'est pas une fiction. Yoyo114 a réellement existé et a réellement risqué sa vie pour interroger le "boucher du cinéma",  à savoir hunter. Les autres personnages mentionnés durant cette interview sont par contre purement fictionnels. A noter que yoyo114, à force de tension, finit par assommer hunter avec une batte de base-ball et rentra chez lui en s'arrachant les dents avec les doigts, avant de regarder la saison 6 de Dexter. (ce que vous êtes en train de lire n'a absolument aucun intérêt et je suis heureux de vous annoncer que, malgré mon insignifiance et mon manque d'humour, je vous ai fait perdre trente secondes de votre vie grâce à ces huit lignes).

Rédigé par yoyo114

Publié dans #Présentation Membres

Repost 0
Commenter cet article

Hunter Arrow 08/06/2012 21:09

Et oui je fût traumatisé par la cuisine des Mousquetaires. En effet c'était l'émission que je regardais le matin quand j'étais tout petit et que j'étais en vacance avec mes grands parents. La
raison c'est que c'était juste après les Minikeums et ma grand mère regardait ça. Je me souviens de multiples traumatismes à cause de Maïté... on me forçait à la mater...

Hunter Arrow 08/06/2012 21:07

Bug d'Overblog car ayant rempli cette interview cet après midi j'ai un bon souvenir d'avoir donné cette réponse.

mr-edward 08/06/2012 20:16

Prochaine victime de ce type d'interview ?

Vivien-benmouffek 08/06/2012 19:17

Je soupçonne une CuissEPTIon à la maïté sur hunter pour avoir trop regardé La Cuisine Des Mousquetaires...
Sinon, c'est vrai que cette idée d'interwew est très bonne, je l'utiliserais peut-être à ma sauce (smiley ultra-diabolique avec musique ultra-diabolique avec éclairs ultra-diabolique !!)

leblogdeyoyo114 08/06/2012 19:01

Je te méprise, tu n'as jamais écrit une telle chose, mais libre à toi si tu veux le rajouter. Je ne dirais rien sur le fait que ton inconscient à l'air drôlement fasciné par Maïté...

Hunter Arrow 08/06/2012 17:23

Enfoiré de meeerde tu as squizzé certaines de mes réponses. Mon idée de film d'épouvante était bien plus innovante !!! Que fais tu de ce film génial à tourner que Maïté traquant ben Stiller pour
avoir un enfant de lui et la naissance de cette abomination à la fin ? Ca c'est énorme. Je te méprise. Sinon en soit je trouve que ton idée de Directed by est vraiment bonne.