Les 10 défauts : Inception

Publié le 8 Septembre 2012

http://www.catataxis.com/wp-content/uploads/inception1.jpg

Je vous avais manqué ? Bien sur que nan, mais venons-en but bandes de raclures de bidet, alors oui, ENCORE une série d'articles avec cet espèce de taré qui ne sait pas mettre un point à une phrase tant qu'elle n'atteint pas les cinquentes lignes, mais ne vous inquiétez pas puisque le format de celle-ci a au moins l'originalité de restreindre ma durée d'écriture, puisque son concept est aussi simple que son titre (oui, pour une fois, j'admet qu'il est difficile de s'attendre à quoique soit avec comme titre "histoire d'un apprenti scénariste torturé", si ce n'est un documentaire sur la prise en otages de Shane black), puisque chaque semaines ou chaque décennies de millénaire nous allons nous amuser à trouver 10 défauts à des excellents films, et, oui, le concept de cette série doit vous rassurer sur le fait que mon sado-masochisme est toujours là puisqu'aujourd'hui on fait comme c'est de bonne coutume Inception. (wouwh !! Très bon score avec une phrase d'un paragraphe !!!!)

Note : cet article peut contenir des spoilers pour ceux qui n'ont pas vu le film, et puisqu'au fond de moi il y a quand même un coeur je vous indique que ce sont les défauts n°4, 8 et 10 qui risquerait de légèrement vous spoiler...

Note (2) : Tout ceci n'est bien sur qu'avis personnel, je ne demande à personne de se plier à mes commentaires (Enfin ça c'est si vous enlevez le n°5 de la liste, à part ça c'est bon...)

 

1. : une Marion Cotillard bien trop fade !! :

 http://www.cinemotions.com/data/films/0811/61/2/photo-Inception-2009-11.jpg

Tout d'abord, je n'ai rien vraiment contre Marion Cotillard (de toute façon elle elle a déjà été torturée dans ma cave donc je ne lui veux plus rien), et elle a déjà prouvé qu'elle pouvait être une bonne actrice, était-ce alors une obligation de faire un jeu aussi incolore dans les films de Nolan (bon, d'accord, je n'ai pas encore vu The Dark Knight Rises mais il faut dire qu'elle commence tout de même à se faire une petite réputation avec ce film) ? Et vu que, je ne sais pas si vous le saviez mais Inception semble être un film de Nolan avec Marion Cotillard, je pense que vous aurez compris ce défaut : le fait est que dans Inception il y a en plus une combinaison de deux choses dans son jeu pour bien assurer une synchronisation parfaite de la fadeur : son jeu physique, n'aimant apparemment pas afficher d'expressions trop convaincante et sa voix, toujours nonchalante et pas trop expressive non plus, et comme bon alchimiste professionnelle elle arrive à transformer ça en un seul résultat : elle nous ennuie ; oui, Nolan est là pour sauver ce défaut avec une double-contre-attaque : pour Marion Cotillard ça sera un script qui la fait mourir 4 fois (eh oui, voilà qui est mieux que pour La Môme : elle meure qu'une fois), et pour l'ennui qu'elle amène, la mise en scene est toujours là et... Je n'ai absolument aucune idée de comment finir ce paragraphe...

 

Est-ce que ce défaut est grave ? Eh bien sachant qu'elle représente un peu les grosses bases du scénario, ça l'est un peu quand même...

 

 

2. : un 1er et un 2ème niveau de rêve pas assez différent !! :

 http://a31.idata.over-blog.com/700x360/3/88/30/46/Cannes-2010/inception-train.jpghttp://cache.gawkerassets.com/assets/images/4/2010/07/inception_hotelroom-660x291.png

Quoi je chipote ? Enfin bon, comme plusieurs défauts évoqués dans cet article (en fait, carrément tous), il faut en effet approfondir : alors, oui, je considère que pour un rêve censé être immersif, pas assez de dépaysement exotique ont été prévu au programme. Alors oui, la grande différence entre le premier et le deuxième niveau de rêve est que celui-ci se passe cette fois dans des intérieurs, mais toujours dans des milieux urbains. Alors oui, Christopher Nolan s'est toujours qualifié dans ce genre de milieux dans ses films, et bien sur notemment dans ses Batmans, mais il y avait assez de matière pour pouvoir offrir un deuxième niveau un peu plus changeant comme la différence entre le 2ème et le 3ème, et vu qu'on a critiqué aussi Inception pour avoir une esthétique pas assez référentiel à l'idée qu'on se fait d'un véritable rêve, absurde, incohérent, bizarre et des fois terrifiant, un lieu à grande teneur exotique aurait pu alors équilibrer la balance, ne pas inspirer l'idée de rêve par son esthétisme mais par ses décors, ce qui, aurait pu bien fonctionner dans l'idée de l'envie de réalisme de Nolan et dans son manque d'élan esthétique. Après, s'il y avait évidemment des constantes à garder dans le film pour le besoin du scénario, il y avait une simple solution pour Nolan : garder un ascenseur et un couloir de bâtiment pour la scène d'action anthologique coulissante. Voilà, on va me dire que je fais mon prétentieux à dicter ce que doit faire un réalisateur aussi paradoxalement indépendant que Nolan, mais bon, je veux juste montrer que les défauts que j'évoque avaient leurs solutions pour améliorer le film, c'est tout...

 

 

Est-ce que ce défaut est grave ? : Le film est très bon même avec ce défaut, il aurait été un tout petit amélioré avec les modifications nécessaires pour le supprimer. Pas plus compliqué que ça.

 

3. : Sauf exception, des scènes d'action pas assez variées et au final quelque peu lassante !!!! :

 http://collider.com/wp-content/uploads/Inception-movie-image-41.jpg

Voilà, on retourne dans le terrain de l'argumentation vraiment valable : et, oui, je pense tout d'abord que Nolan n'avait pas vraiment besoin de mettre autant d'action, il sait clairement prouver qu'il n'a pas besoin de gunfights pour divertir, la mise en scène et l'intrigue mettant le spectateur dans une concentration suffisante devenant au fur et à mesure plutôt jouissive pour ce qui est de parcourir le film en suivant parfaitement un scénario pas si complexe si on sait comment l'aborder. Mais bon, le fait est que Nolan a mis beaucoup de fusillades et voilà le résultat : au final, il ne fait pas assez preuve d'originalité et on aurait pu se passer de quelques balles en trop. Quand je parle d'exception, il y a tout de même quelques scènes d'action qui utilise vraiment les dynamiques mis en place par le scénario, et quand celle de la concordance entre les différents niveaux, bien utilisée par la scèe du tonneau qui se répercute sur le combat au 2ème niveau du rêve, est toujours au final assez mise en avant, on se met à penser que Nolan aurait pu mieux l'uiliser comme la dynamique de l'infiltration du passé de Dom Cobb dans le rêve, le cinéaste aurait par exemple pu mettre en scène une séquence où la troupe de Dicaprio doit survivre à une nuée de Marion Cotillard qui sautent des immeubles et tombent sur les gens, d'accord la scène que je viens de vous faire imaginer touche clairement un grand-guignolesque qui n'existe pas dans le film, mais voilà, entre ça et le manque d'originalité de scènes d'action des fois excitantes, et finalement lassante qui ne participent qu'en une prolonguation de la façon dont la mise en scène nous tient en haleine, messieurs je choisis les Marion Cotillard qui tombent du ciel ! En plus, ça augmenterai grandement le multiplicateur de morts du personnage de notre frenchie m'voyez ?

 

 

Est-ce que ce défaut est grave ? : Ca l'est quand même vu que l'action est quand même prédominante dans le film, d'accord le film se suit toujours très agréablement, mais le réalisateur aurait pu quand même déployer encore son imagination qui n'avait pourtant plus besoin de faire ses preuves au stade où on en est, et livrer des séquences plus excitantes, utiliser les dynamiques de scénario que la mise en scène et l'intrigue de l'histoire utilise à coeur joie. Et puisque Nolan n'est pas un maître des scènes d'action vous me direz, pourquoi se sent-il obligé d'en mettre autant ?

 

4. : On ne croit pas en l'amour entre Cotillard et DiCaprio !!! :

http://voiretmanger.fr/wp-content/2010/07/di-caprio-cotillard-inception.jpg

Là, on revient peut-être un peu sur le défaut n°1 puisqu'on est dans le cas du duo avec un membre défaillant, en l'occurence bien évidemment Marion Cotillard. Ce qui est plutôt paradoxal c'est que si Dicaprio jouait mal, ce qui n'est clairement pas le cas ici, peut-être y aurait-il eu homogéinité (que voulez-vous, j'adore proposez des solutions stupides à des arguments stupides), mais voilà le fait est là, l'émotion n'arrive pas à se crééer quand on a d'un côté Leonardo nickel se préparant à laisser le souvenir de sa femme pourrissant son être derrière lui et de l'autre Marion Cotillard prouvant son maquillage Water-proof (Quoi, c'était copyright hunter ?) et peut-être expression-proof avec une larme aussi véridique que moi faisant une critique de moins de 100056746373735464 caractères (hum, quoique...), en tout cas il y a quelque chose qui ne marche pas, et d'accord c'est encore une fois à cause de Marion Cotillard, alors bon ne vous inquiètez pas je ne la met pas dans ma liste d'assassinats involontaires (j'ai par exemple été un des seuls à me dire devant The Dark Knight Rises un petit "elle aurait pu jouait mieux" au lieu du "honte française et au bûcher !!!!" général), mais voilà, alors que dans TDKR, puisqu'on en parle, elle jouait un personnage presque dispensable et son jeu moyen n'arrivait pas à crééer un véritable énorme défaut au film, mais dans Inception, elle représente une des bases du scénario, donc je ne vais pas continuer cette phrase pour ne pas empièter sur la question coutumière :

 

 

Est-ce que ce défaut est grave ? (voilà...) : Eh bien sachant que Marion Cotillard représente une des grosses bases du scénar... Quoi je me répète ? Bon, ok, j'ai droit à un malus rebondance sur ce défaut, mais continuons...

 

5. : Une esthétique pas assez risquée !!!! ( Tupide style !!) :

 http://a405.idata.over-blog.com/2/64/01/55/Cin-ma/inception01.jpgcette image représente un peu ce que vous allez faire quand vous finirez de lire ce paragraphe...

Le titre annonce la couleur, je suis obligé de poursuivre, désolé pour vos nerfs mais ce cinquième défaut sera donc l'instant "mon avis est supérieur aux votres !!!!!!!" :

En effet, on se courbe tous devant le soit-disant apparent génie de Nolan, mais après tout qu'est-ce que le génie ? (là normalement si j'étais à l'oral je vous laisserais 5 minutes pour réfléchir à cette question transcendante, mais je ne suis pas à l'oral, m'obligeant à m'addresser à des australopithèques, donc je vais mettre des espaces pour représenter ce silence impressionné)                 En effet, le cinéma, c'est un scénario, mais c'est aussi des images, et celles de Mr. Nolan ont beau être dans une grandiloquence assez illusionneuse pour attirer le plus de monde à ses miches, l'esthétique en elle-même fait penser à un jeu vidéo et le manque de risques pris dans l'esprit visuel ne fait pas assez déjanté pour un rêve ; moi moi moi moi moi moi moi (désolé, labsus) je voulais voir des éléphants qui volent et tombent en se transformant en gouttes d'eau de pétanques dorées... Bref, ceux qui me répondent me feront le plaisir de développer un autre paragraphe sans intérêt pour les contrer dans ma superbe...

 

 

Est-ce que ce défaut est grave : Oui, ce film est une merde et ceux qui l'aiment aussi. Insultez-moi, j'aime ça (mode Tupide (heureusement) off).

 

 

6. : Au fond on ne nous montre jamais à quoi lui sert son boulot d'extracteur à Cobb !!!!!!!! :

http://a21.idata.over-blog.com/525x350/2/35/06/44/Suite-6/inception--16-.jpg

D'accord, là j'ai beau avoir mis le mode tupide off, voilà que je retombe dans un argument stupide, ironie du sort, au fond peut-être est-ce que ce mode tupide me rendait plus sérieux, plus chercheur dans ce qu'est au fond le cinéma, c'est-à-dire un ramassis de défauts à chaque fois qu'un réalisateur ose prendre un acteur connu ou mettre en scène une explosion... Mais je déconne alors venons-en au but : oui, là je cherche un peu la petite bête mais c'est quand même un trou dans l'intrigue parfaitement réglée du long-métrage qu'on est en droit d'essayer de combler au fur et à mesure qu'on visionne la bête, avec une solution. Mais avant, autant expliquer ce qui cloche : jamais dans le film Cobb n'utilise son "travail", on ne sait pas à quoi il lui sert, si c'est pour gagner de l'argent, il n'a pas l'air d'en avoir beaucoup et s'il a choisi d'avoir de l'argent entre ça et pouvoir garder ses enfants, alors on peut en conclure que c'est un monstre sans coeur qui ne veut revoir ses enfants seulement pour pouvoir mieux les flageller afin de les attacher inconscients tous les deux sur un lit de torture et... Bon, on va mettre le mode psychopathe off alors : bon, l'argent n'est pas une solution. L'autre solution qui pourrait être évoquée, ça serait une certaine addiction de Cobb à l'illusion, et au rêve. Mais à ce moment-là, monsieur Cobb, faites comme tout le monde et dormez toute la journée, et si c'était juste pour éviter un mal de crâne au réveil, eh bah pour l'éliminer, mangez vos enfants, ça assouvira vos pulsions et... Mode cannibale off. Bon, voilà. Vous avez compris, on essaye de combler mais on y arrive pas. Une de mes nombreuses frustrations personnelles...

 

 

Est-ce que ce défaut est grave ? : Non. Pas vraiment au-delà du besoin maniaque de combler ce trou ET J'Y ARRIVERAI, ON L'A FAIT PAS A MOI !!!!!

 

 

7. : Certains personnages éclipsent un peu trop en charisme (ou en présence) les autres :

http://mimg.ugo.com/201007/50838/cuts/inception-tom-hardy_288x288.jpghttp://www.reviewer.fr/uploads/Septembre/ellen%20page.jpg

Retour dans la 3ème dimension !!! Bon, en effet, il se trouve que si on parle beaucoup du scénario d'Inception, de la mise en scène d'Inception, de Dicaprio dans Inception, on parle moins de ce problème qui intervient dans le film sous 2 formes : la première, ce sont des acteurs qui arrivent à vraiment donner du charisme à leurs personnages, comme Tom Hardy ou Joseph Gordon-Levitt, mais leurs personnages est justement pas assez mis en avant. Alors oui, vu le nombre de choses à gérer dans le film, Chris Nolan n'allait pas non plus faire plaisir aux pauvres petits qui voulaient voir beaucoup plus certains personnages du film, mais c'est là qu'on en vient à la 2ème forme de ce problème : des personnages qui ne développent pas assez de charisme par rapport aux autres : bon, ENCORE UNE FOIS, on va revenir à Marion Cotillard mais puisque vous devez en avoir sérieusement marre on ne va pas entrer en profondeur, mais il y a aussi Ellen Page qui n'arrive pas vraiment à rendre son personnage réellement intéressant, l'intrigue se servant souvent d'elle comme simples éléments déclencheurs de petits rebondissements dans l'histoire. Après, c'est tout. On peut aussi noter Cillian Murphy, qui est ici un peu touché par les deux formes, même si je continue d'aimer cet acteur... Voilà... Je pense que vous aurez remarqué que c'est un des derniers arguments véritablement valables de cet article.

 

 

Est-ce que ce défaut est grave ? : Non, c'est juste frustant. Oui, encore... 

 

 

8. : MOI J'VOULAIS UN AUT'TWIIIIIIIIIIIIIST !!!!!!!!!!!! (ou : UN TWIST PAS ASSEZ P-P-P... PUISSANT !!!) :

 http://www.monsieurlam.com/wp-content/2010/07/inception.jpeg

Voilà, qu'est-ce que j'avais dit ? Mais bon, le fait est qu'on va continuer dans le terrain de la frustration, mais on le réduit au rayon "impression personnelle". Bon, vous devez pensez que vous devriez plutôt mangez vos playmobils au lieu de gâcher votre temps à lire cet article, mais je maintiens votre intérêt en vous racontant le twist que je voulais : toute la troupe, après une série de chutes pour retourner dans les niveaux précédents de rêve jusqu'au retour à la réalité dans l'avion, se réveillent... Dans l'avion, mais une autre chute se déclenche : l'avion tombe, et Dom se réveille dans la vraie réalité où tout le monde faisait une inception sur lui pour le débarrasser de l'idée de sa femme qui le hante, et pour qu'il puisse enfin pouvoir aller dans le royaume des rêves tranquillement sans être toujours traversé par les souvenirs de Mal... Bon, d'accord, on entre plus trop dans le terrain du défaut à part entière, mais le fait est qu'au premier visionnage cette simple chute en questionnement m'avait déçu. Alors oui, j'aime les twists qui donnent 2 chutes (mais au fait elle tombe ou pas la toupie ?) différentes à l'histoire selon le jugement du spectateur, mais je trouve que là ce n'est pas assez puissant pour me rassasier.

 

 

 

Est-ce que ce défaut est grave ? : Non, je pense que vous l'aurez compris, encore une frustration personnelle parmi mes nombreuses frustrations personnelles... Oui encore un "oui, encore..."

 

 

9. : Un tonneau pas très réaliste !!!!!!!!! :

 http://www.presse-citron.net/wordpress_prod/wp-content/uploads/inception-lego.jpgquoi cette image fait minimum syndical ?

Oui, c'est un mal pour un bien vu que ce petit looping aura au moins amené une scène de combat absolument géniale, mais on peut quand même dire que pour le coup Nolan créée d'assez grosses ficelles, même si c'est pour une très bonne chose qui a atténué le défaut n°3. Alors oui, je deviens taré et je commence déjà à ne plus trouver de défauts assez valables pour pouvoir faire un paragraphe digne de ce nom, mais voilà, ce réalisateur qui avait tellement réussi un tonneau titanesque et spectaculaire dans The Dark Knight, voilà qu'il met en scène un looping qu'assez peu réaliste (je pense que si on faisait un petit tour aussi facilement, l'autoroute deviendrait un véritable parc d'attraction).

 

 

Est-ce que ce défaut est grave ? : Non. Bien sur. Enfin je vous laisse juger comme vous voulez hein ?

 

10. : POURQUOI EST-CE QU'ON VOIT SEULEMENT LES MAINS DE DOM ET MAL VIEUX !!!!??!!!!!!!!!! (ou : récapitulons) :

http://www.linternaute.com/cinema/image_diaporama/540/inception-50177.jpgoh, un nouveau niveau de c***eries...

Mais si, rappelez-vous !! à un moment du film Dom Cobb parle du temps que lui et Mal ont passé dans les limbes, et on les voit main dans la main, VIEUX. MAIS POURQUOI EST-CE QU'ON VOIT PAS LEUR VISAGE ????????!!!!!!! Pardon, je reprend quelques petits cachets. Bon, le fait est que pour l'instant aucun film n'a bien voulu montrer un Leonardo Dicaprio vieux, mais il faudrait lui dire au final que c'est son tour maintenant dans la liste des bons acteurs au service des films de Nolan : Guy Pearce l'a fait dans Prometheus et il était dans Memento, c'était donc le tour de Dicaprio et de Cotillard, ils avaient une occasion géniale, mais ils ont pas montré leurs visages... Bon... Je n'ai aucune idée de comment redonner de l'intérêt à ce paragraphe à part faire un petit résumé caché de l'article, parce qu'au fond ce défaut est aussi une INCOHERENCE, parce qu'après tout aucun américain ne tiendrait aussi longtemps avec une française aussi fade. Quoi leur amour est censé être la dynamique la plus puissante du film ? Mais il faudrait d'abord qu'on croit en l'amour entre Mal et Dom, qui ne marche pas assez à cause d'une Marion Cotillard bien trop fade, en même temps peut-être que si on s'attardait un peu plus sur le couple au lieu de faire un peu trop de scènes d'action pas assez variées et au final quelque peu lassante, malgré quelques exceptions comme a scène de combat dans le couloir coulissant qui pourtant dispose quand à elle de trop grosses ficelles à cause d'un tonneau pas très réaliste, peut-être alors ça aurait été aussi puissant que la mise en scèe, qui malheureusement fait finir le film sur un twist qui je trouve ne l'est pas assez, et qui est en plus PAS CELUI QUE JE VOULAIS, parmi mes quelques frustrations de ce film, comme le fait que je voulais plus voir en avant Tom Hardy, que Ellen Page n'est pas assez charismatique ni intéressante, le fait de voir un premier et un deuxième niveau de rêve pas assez différents, le manque de risques esthétiques, mais ne vous inquiètez bientôt je comblerai ma plus grande frustration en trouvant a quoi lui sert son boulot d'extracteur à Dom Cobb, même si c'est pour mettre sur le tapis les interprétations les plus sociopathes !!! Vous voyez ?.... Je suis pas fou !!

 

 

Est-ce que ce défaut est grave ? : Vous vous moquez de moi ? Vous avez pas compris que j'utilisais ce dernier argument incroyablement débile pour faire un résumé global de l'article ??

 

 

Alors, que pourrions-nous dire pour conclure un peu moins en queue de poisson sans cervelle cet article ? Eh bien disons qu'on a un plutôt bon score avec disons 6,5 véritables arguments (0,5 désignant le défaut en mode tupide...), et une durée qui n'excède pas les 30 pages, disons aussi à la prochaine pour une prochaine autopsie qui viendra toujours vous prouver que comme Mr. Personne et Mr. Rien, Mr. AucunFilm est parfait, même pour les longs-métrages les plus appréciés...

http://quarterlyconversation.com/images/inception-2.jpg

Rédigé par Vivien-benmouffek

Publié dans #Dossiers Ciné

Repost 0
Commenter cet article

yoyo114 10/09/2012 21:21

Vivien devrait savoir qu'on n'attaque jamais inception en ce lieu. C'est un sacrilège qui mériterait l'excommunion.

mr-edward 10/09/2012 18:33

je rajouterais même une chose concernant ton 9ème défaut : Un tonneau pas très réaliste !!!!!!!!!. Je te rappelle que celui-ci se passe dans le 1er niveau du rêve donc normal qu'il ne soit pas
totalement réaliste.

Hunter Arrow 09/09/2012 20:45

Bah pour répondre pour Edward, le film en parle clairement là aussi.
Cobb utilise son travail d'extracteur non seulement pour survivre mais aussi parce qu'il est accro en ce monde... Ca le film le clarifie assez souvent.

yoyo114 09/09/2012 19:49

Pour répondre à Edward, vivien a compris à quoi servait l'extraction. Ce qu'il aurait voulu savoir, c'est ce que ce métier apportait à Cobb, avec qui il travaillait. On parle vaguement d'une firme,
mais ça s'arrête là.

yoyo114 09/09/2012 19:48

Difficile de trouver dix défauts variés à Inception, et on sent que tu as ramé, mon vivou (lelya genre).

Personnellement, j'aime bien le jeu de Marion Cotillard. Ca manque peut-être un peu de variété, mais c'est en partie la faute au script.

L'histoire des niveaux pas assez différents, je dirais que ça répond au parti pris du film d'"institutionnaliser" le rêve. Nolan n'a pas voulu faire du rêve à la Brazil, il a voulu créer un univers
stable. C'est son choix, et on peut le contester. Mais dans ce cas, tes défauts 2 et 5 se rejoignent en un seul.

Pour ce qui est du défaut n°3, je suis d'accord avec toi.

L'histoire d'amour, je trouve qu'on y croit. Certes, on n'y croit pas totalement, mais pour moi, ce n'est pas du tout la faute à Marion Cotillard, c'est la faute au scénario. Dans tous les Nolans,
les dialogues sont archi-écrits et démonstratifs (c'est le seul défaut que je trouve à ses films). Or, les histoires d'amour auxquelles on croit sont celles que le réalisateur amène par les images,
et non par les paroles. Ici, DiCap n'arrête pas de parler de son amour pour Mall, il en rajoute des tartines de texte, du coup on y croit moins. Mais autrement, arrêtons de flinguer Marion !!

Une esthétique pas assez risquée... Je pense que Nolan a fait le bon choix en prenant une esthétique sérieuse. Il atteint une vérité du rêve, celle du détail. Les niveaux de rêve fourmillent de
détails, d'issues, d'immeubles. C'est vrai que par moments, on a l'impression de vivre les levels d'un jeu vidéo. Mais en même temps, l'intrigue est déjà tellement complexe qu'elle deviendrait
imbitable si on ajoutait la dimension imprévisible du songe.

Le twist que tu décris m'aurait plu aussi, car je trouve que plein d'éléments font penser à une inception sur cobb. Mais en même temps, si Nolan avait fait ce choix, il y aurait peut-être eu
saturation, overdose. Car le film est déjà très dense et éparpillé, le final a le mérite de resserrer l'ensemble tout en proposant une fin WTF.

9/10 : Tu pousses loin !!!

J'aime bien ces idées d'articles, mais je pense qu'il faudrait réduire à cinq défauts. Car un film excellent ne peut pas avoir plus de cinq grands défauts, à mon sens. Ou alors, il faut pinailler
et du coup, ça ne sert à rien.

mr-edward 09/09/2012 18:25

Pour faire simple je suis en désaccord totale avec l'article "Les 10 défauts : Inception".

Je vais paraître méchant (je le suis probablement), mais ne pas savoir en quoi consiste le métier d'extracteur dans le film c'est ne pas avoir suivis le film, c'est quand même expliqué. Et
d'ailleurs un reproche de pas mal de monde, fut que le film, au début, est trop dans l'explication. C'est même expliqué dans la bande-annonce.

"un 1er et un 2ème niveau de rêve pas assez différent !! " tu te contredis avec la phrase "Alors oui, la grande différence entre le premier et le deuxième niveau de rêve est que celui-ci se passe
cette fois dans des intérieurs, mais toujours dans des milieux urbains." Le 1er niveau se passe dans les rues d'une ville puis une sort de hangar quand au 2ème niveau c'est dans hôtel. Excusez-moi
mais je vais sortir la phrase la plus intelligente du monde : extérieur et intérieur c'est différent donc ce n'est pas pareil. Donc on remarque la différence.

Marion Cotillard c'est une histoire de point de vue et je trouve que son jeu est correct.

"Sauf exception, des scènes d'action pas assez variées et au final quelque peu lassante !!!! :" Toujours pas d'accord, elles sont bonnes et assez variés.

Au niveau de l'esthétisme cela s'explique très bien avec le métier d'extracteur.

Pour le twist, rien à dire il est bon et se légitime. Surtout que là ton reproche est un point de vue personnel, non un point de vu objectif.

Ellen Page est très bonne dans son rôle, tout comme Tom Hardy.

"POURQUOI EST-CE QU'ON VOIT SEULEMENT LES MAINS DE DOM ET MAL VIEUX !!!!??!!!!!!!!!! (ou : récapitulons) " Oui c'est vraiment un défaut de bas-étage. Qu'est-ce qu'on s'en fout ? Cela se voit que tu
n'avais plus de défaut à dire.