Suicide Squad, des méchants trop gentils

Publié le 22 Août 2016

Bonjour vous, c'est Lelya ! Je reviens vers vous après une très longue absence (je n'ai que trop d'excuses, donc pas d'excuse) pour m'attaquer à la critique de Suicide Squad. Je me veux du mal sans doute, tant ce film a été sources d'émois et de critiques dans tous les sens.

Mais je ne suis d'accord avec personne sur ce film, j'ai l'impression, donc je balance mon avis, voilà. Cette critique sera pleine de spoilers. Sur tout. Vous voilà prévenus.

Alors Suicide Squad c'est quoi, à part un budget publicitaire beaucoup trop élevé ?

Les voici les voilà (qu'est ce qu'il fout là, le joker ?)

Les voici les voilà (qu'est ce qu'il fout là, le joker ?)

Le film, écrit et réalisé par David Ayer, se déroule juste après la fin de Batman vs Superman. Superman vient de mourir (spoiler, sorry) et Amanda Waller, dirigeante d'on-est-pas-sur-trop-quoi (mais c'est pas officiel officiel ce qu'elle fait apparemment) décide de créer une division avec des supers villains trop puissants pour protéger le monde d'un éventuel nouveau Superman, mais qui serait méchant. Non c'est pas bancal, je vous assure.

Pourquoi les méchants écoutent la "gentille" ? Elle a des moyens de pression plutôt convainquant (si tu l'écoutes pas, elle appuie sur un bouton et tu crèves) et une enchanteresse à son service parce qu'elle possède son coeur. Evidemment, l'enchanteresse est pas entièrement contrôlable et/ou contrôlée donc ça part en bougnette et le Suicide Squad doit sauver le monde. Voilà pour l'histoire.

Viola Davis en Amanda Waller, probablement le personnage le plus fidèle aux comics

Viola Davis en Amanda Waller, probablement le personnage le plus fidèle aux comics

Le scénario n'est pas si mauvais en soi. Plein de soucis mais c'est pas entièrement mauvais sur le départ. Disons qu'ils auraient pu trouver un méchant plus convainquant qu'un ancien mannequin emmitouflé d'effets spéciaux, mais passons.

C'est quoi ces fringues ? Remarquez, elle aurait du garder ce style plutôt que le suivant ...

C'est quoi ces fringues ? Remarquez, elle aurait du garder ce style plutôt que le suivant ...

L'enchanteresse, pourquoi ? Au début ça commence pas trop mal puis, elle s'échappe, ce qui devait arriver tôt ou tard. Cependant, pourquoi est-ce que Waller, qui a toujours son coeur, ne l'élimine pas ? Pourquoi est-ce que les méchants tout pleins de bubons qu'elle fabrique sont hypra faible ? Les humains qu'ils étaient avant transformation étaient bien plus costaud ! Pourquoi est-ce que les visions qu'elle inflige aux personnages principaux sont-elles si peu convaincantes ? Elle était sensée être extrêmement puissante ! Et enfin, POURQUOI est-ce qu'elle passe une journée entière à préparer une mega bombe qui peut être détruite en moins de deux secondes ??

(petit aparté : une bombe dans une bombe, était-ce une si bonne idée ? En vrai ça s'annule pas les cocos ...)

On tombe dans une facilité scénaristique navrante, avec un méchant bancal qui attend les gentils pour qu'il le détruise tranquillement. Puis les effets spéciaux de la bataille finale, n'en parlons même pas, ils m'ont totalement perdue comme spectatrice.

(un mec se transforme en Dieu des flammes ? Ce sera sans moi)

(un mec se transforme en Dieu des flammes ? Ce sera sans moi)

A part l'enchanteresse, on a une pléthore de personnages plus ou moins intéressant. Nous avons Deadshot, campé par Will Smith. Il est plutôt marrant, ça passe bien à l'écran ... Seulement, le personnage de Deadshot est un personnage traumatisé dans son enfance, il est complètement tordu, et aspire à mourir de façon spectaculaire. Il a presque un désir de mort, et ne considère pas qu'il ait une raison de vivre. Non, même pas sa fille ... Donc les scènes avec sa fille, en plus d'être ridicules et surjouées, ne sont vraiment pas en accord avec le personnage.

El Diablo. On a un peu l'histoire du personnage en flashback, ok. Il est torturé et il refuse de s'intégrer, ok. Il refuse d'utiliser ses pouvoirs mais il reste quand même dans le suicide squad car les scénaristes ont décidés qu'il sauverait tout le monde à la fin, des gens qu'il appelle sa "famille" alors qu'il les ignore et refuse de les aider pendant les trois quarts du film ? Logique.

On a un australien qui fait du boomerang. Je suis pas sûre de son utilité mais soit.

Harley Quinn est assez sympathique. Elle est bien interprétée, elle a l'air plutôt barrée et elle est marrante, même si elle a 15 fois la même réplique. Elle n'est pas extrêmement intéressante, mais y'a du potentiel. Sa relation avec le joker est absolument pas comme dans les comics mais au pire dans le film ça marche bien.

Un peu trop de love entre ces personnages

Un peu trop de love entre ces personnages

Le Joker puisqu'on en parle, n'est pas un mauvais personnage, c'est juste qu'il est plus que secondaire. Les costumes de Harley Quinn et du Joker envoient clairement plus visuellement que les autres, donc ils ont basés leur pub sur eux. Après, évidemment, les gens sont déçus ! Trop de pub c'est ce qu'il y a de pire à mon sens pour un film. C'en est un exemple flamboyant. Après, le film a quand même explosé au box office, il s'en sort pas trop mal.

Jared Leto est un bon joker, potentiellement. Du peu de scènes qu'il a, on comprend bien qu'il a un bon gros soucis dans sa tête, il fait flipper un peu tout le monde et règne sur Gotham (mais que fait Batman ?). Mais il ne fait pas parti du suicide squad et concrètement, il ne sert à rien ! A part vouloir sauver Harley Quinn à tout prix.

Alors oui, ce personnage est frustrant, mais ils le sont tous ! Pour garder un rythme effréné de blockbuster estival tout plein de rebondissements, les personnages sont peu ou mal exploités. Mais c'est pas nouveau, c'est un peu le mal du siècle. (X-men Apocalypse ? Insaisissables 2 ?)

Pour conclure, est-ce un mauvais film, ou un film décevant ?

Le film est décevant, car ils avaient une matière complètement folle qui n'est pas vraiment exploitée. Il y a tellement de personnages que le film était probablement trop ambitieux, on a pas le temps de les connaitre qu'on est déjà sensé les aimer, mais pourquoi ?

Parce que c'est un groupe de méchants complètement tarés qui agissent avec une violence extrême et jouissive ? Qu'on a enfin, le droit d'aimer non pas un méchant, mais tous à la fois ?

Les suicide squad sont-ils vraiment méchants ? Y-a-til une vraie réflexion sur le fait qu'une bande de psychopathes est lancée dans la ville, sur le danger que cela pourrait être, plutôt qu'une solution à une menace qui n'existe pas encore ? Ils n'ont pas l'air si violents, dérangés, fous, et ils n'ont besoin d'être rappelé à l'ordre que 2-3 fois pour la forme. Ils semblent s'habituer à leur sort et faire ami-ami les uns les autres. Ils s'entendent même mieux que les super-héros entre eux... En bref, ils sont censés être une menace pour la société, mais là on n'a que des personnalités édulcorées, construites pour être aimées du grand public. Hic.

Là je dis non. Voilà.

Là je dis non. Voilà.

Visuellement, le film est réussi pourtant. J'aime l'ambiance sombre et un peu déjanté, les costumes sont top, les acteurs jouent biens (sauf ceux qui sont pas acteurs hein, à tout hasard, Cara Delevingne.) (Pour sa défense, elle avait vraiment un rôle difficile/ridicule). La bande son, est géniale, et honnêtement je ne me suis pas ennuyée. Je me suis laissée embarquer par les premières scènes en pardonnant maintes erreurs, même si vers la fin j'étais plus que perplexe. J'ai été déçue par la fin, beaucoup, parce que c'est du grand n'importe quoi. David Ayer et toute son équipe semblent dépassés par les évènements, et les effets spéciaux m'ont complètement perdue ...

Pourtant ce film, qui se veut être un film de divertissement, réussi ce pari, et je ne pense pas que ce soit un mauvais film. Décevant peut être, quoique je m'attendais vraiment à être plus déçue que ça en entendant certains avis, mais pas mauvais. J'ai trouvé ça drôle et divertissant, sympa à voir, et je suis même contente de l'avoir vu au cinéma. Ça aurait pu être pire...

Rédigé par Lelya

Publié dans #Sorties Ciné

Repost 0
Commenter cet article

Hunter Arrow 01/09/2016 13:54

She is back ! Et bordel ca fait plaisir.

Lelya 02/09/2016 22:32

Oui ! À moi aussi !!